Jardins, Jardin

-

aux Tuileries du 6 au 9 juin 2019, Mercredi des pros : le 5 juin

BOSQUET DES INNOVATIONS 2019

ECOLE   PROTOTYPE   LAUREAT 2019

Logo ECOLE ENSA VERSAILLES ADNFONTAINE SONORE
ADN+ Ecole d'Architecture de Versailles

Tel les jeux d’eaux du jardin à la française
d’où jaillit spontanément une danse aquatique,
nous fabriquons une machine qui déversent du son
Qui bâtit dans le ciel, la fontaine phonique.

Logo Partenaire 1 ECOLE ENSA VERSAILLES ADNAvant les mots, du bruit.
Depuis le XIXème siècle, les parcs et les jardins sont le plus souvent associés au calme, à la promenade et aux loisirs du dimanche des sociétés bourgeoises. N’est-il pas d’un autre temps de penser la “Nature en ville” comme un échappatoire de la Cité industrielle, comme une évocation d’une utopie pastorale ?

La Terre a besoin de nous, la Ville a besoin de nous, de notre compassion, de notre sensibilité, pour entendre ses cris, ses chants, ses bourdonnements, son souffle. Comment faire le lien entre notre monde et le monde végétal ? Comment faire la synthèse entre nature et artifice ? Nous pensons que tout n’est que matière; matière organique, matière minérale, matière synthétique, et face à toute matière, l’humain peut être sensible. Faisons de nous-mêmes des êtres sensibles.

La fabrication est un dialogue perpétuel entre le fabricant et la matière. Nous fabriquons des enceintes pour faire vibrer le corps par la matière. Mais cela ne s’arrête pas là. Le son, que ce soit de la musique composée, le chants des oiseaux, le souffle du vent ou le klaxon d’une 205, érige dans l'espace un paysage sonore.

Comme tout paysage, le paysage sonore témoigne d’un lieu, d’un territoire, d’une manière d’habiter la terre, elle n’est pas le fragment d’un décor naturel mais le produit de la modification d’un environnement par la présence humaine.

Les enceintes que nous fabriquons viendront dans un premier temps sculpter le paysage physique pour enfin devenir véhicule d’un paysage sonore. Avec la collaboration de l’artiste-musicien néerlandais, Berry de Jong, nous proposons d’architecturer l’espace par le son.

Installation artistique, performance musicale, architecture éphémère, nous voulons faire du jardin un lieu d'échanges, d'expérimentation, de réflexion, de cohabitation et d’occupation collective.

Habitons le jardin par la rêverie, la fascination et le partage !

EMPLACEMENT : Terrasse du bord de l’eau